ABI

Sophie Pasek


Entre 2006 et 2013, mes travaux de recherche ont porté sur l'évolution modulaire des gènes bactériens avec un intérêt tout particulier pour ceux ayant subi des fusions ou fissions. J'ai également participé à un projet collaboratif d'intérêt médical portant sur le séquençage et l'annotation du génome de Mycobacterium abscessus, une mycobactérie pseudo-tuberculeuse.
Depuis 2014, je m'intéresse aux origines de réplication bactériennes. Le travail en cours permet de caractériser différents types d'origines de réplication en analysant les séquences de certains "marqueurs" tels que les consensus des dnaA-boxes, les sites de fixation de SeqA, CtrA, MtrA, etc. L'idée est de rendre compte de l'ordre et de la diversité de ces origines dans le monde bactérien. Ces problématiques sont abordées en utilisant et/ou en développant des outils bioinformatiques.